14 février 2008 13h à 17h
Troisième table ronde : "La politique belge contre la faim ?" Cohérence des politiques touchant à l’agriculture des pays du Sud.

Soutenir l’agriculture comme levier de développement durable et d’éradication de la pauvreté touche à de nombreuses facettes politiques et de marché :

- politiques de coopération internationale,
- politiques agricoles,
- politiques commerciales,
- politiques financières,
- politiques énergétiques,
- politiques économiques … des pays donateurs.

L’impact de ces politiques sur l’agriculture des pays en développement va souvent à l’encontre des objectifs de développement poursuivis tant par les pays donateurs que par les pays en développement. Ce constat d’incohérence de politiques est d’ailleurs largement reconnu par de nombreux acteurs de développement (que ce soient des pouvoirs publics, des parlementaires, ou des ONG), incitant l’Union Européenne et l’OCDE d’en faire un axe de travail prioritaire. Plusieurs initiatives sont prises dans ce sens.

Il est indispensable de renforcer la cohérence des politiques belges liées à l’agriculture et le développement en se penchant sur les instruments nécessaires à leur mise en oeuvre et sur rôle des différents acteurs impliqués, mais aussi en reconnaissant les difficultés et les limites de l’exercice.

Cette troisième table ronde s’inscrit dans une série de trois tables rondes visant à préparer le colloque du 19 mars 2008 au parlement fédéral autour du thème « Les positions belges par rapport aux conclusions du rapport 2008 de la Banque Mondiale ’Agriculture for Development’ ».

programme

salle Rotonde, Parlement fédéral, entrée rue de Louvain, 21

- 13h45 Mot de bienvenue par Mme Sabine de Bethune, sénatrice
- 13h55 Introduction
- 14h00 Cohérence des politiques touchant à l’agriculture et le développement : cadre conceptuel. [Else Boonstra, Evert Vermeer Stichting]
- 14h20 Instruments pour favoriser la cohérence des politiques : état des lieux européen. [James Mackie, ECDPM]
- 14h50 Cohérence des politiques vu par le Sud : le cas des biocarburants. [Saar Van Hauwermeiren, Oxfam Wereldwinkels]
- 15h10 Pause
- 15h30 Débat (Quels instruments de cohérence pour la coopération belge ? Etats des lieux, perspectives, rôle des différents acteurs ? et comment contribuer à une cohérence au Nord au service d’une cohérence au Sud ?
- 16h50 Conclusions et perspectives

Résumé de la troisième Table Ronde

Agriculture et développement : cohérence de la politique

Durant cette table ronde, les participants ont débattus de la signification de la cohérence dans la politique belge contre la faim. La sénatrice Sabine de Bethune a insisté, dans son mot d’accueil, sur les niveaux requérant davantage de cohérence de telle sorte que l’agriculture puisse vraiment être un instrument pour le développement. La commission Relations Extérieures attend avec plaisir des suggestions et les intègrera avec plaisir dans son travail.

Else Boonstra (Fondation Evert Vermeer) a présenté le concept de « cohérence ». Les incohérences sont généralement le fruit d’une défense d’intérêts. C’est pourquoi il doit y avoir une volonté politique explicite de cohérence. Les ONG jouent ici un rôle important d’information envers les autorités. Elles peuvent stimuler la prise de conscience, insister sur des mesures, le dialogue et la transparance.

James Mackie (ECDPM) a présentés des instruments susceptibles d’améliorer la cohérence. Il faut davantage de déclarations politiques, des mandats clairs et combler le manque d’ancrage durable et structurel. Une étude a conclu que la Belgique affiche de piètres résultats en terme de cohérence par rapport à ses voisins européens.

Saar Van Hauwermeiren (Oxfam Magasins du monde) a présenté un cas d’incohérence au niveau des politiques liées aux biocarburants. Ce thème touche de nombreux domaines politiques : développement, commerce, environnement, économie, climat, agriculture et énergie. Dans la pratique, les intérêts du Nord se heurtent à ceux du Sud. L’UE doit veiller à prendre des mesures de développement des biocarburants cohérentes avec sa politique de développement.

Au cours du débat, nous avons discuté des instruments à développement pour améliorer la cohérence en Belgique en quel pourrait être le rôle des différents acteurs autour de la table :

• En Belgique, il n’existe aucun instrument spécifique stimulant la cohérence. Les autorités et les ONG doivent développer ensemble des instruments afin d’arriver à une plus grande cohérence. Une possibilité serait de créer une plate-forme commune pour les preneurs de décisions et les ONG où des propositions concrètes seraient élaborées.

• La Commission Interdépartementale pour le Développement durable, l’évaluation de l’incidence des décisions sur le développement durable et le Conseil fédéral pour le Développement durable sont des instruments institutionnels qui doivent être renforcés et utilisés plus efficacement.

• La Flandre n’a aucune politique en terme de cohérence d’action, bien qu’il s’agisse du troisième objectif du Décret Cadre de la Coopération au Développement. Il y a effectivement eu des tentatives d’amélioration de la cohérence par le biais de différentes formes de collaboration, mais rien de concret n’a encore été mis sur pied dans le domaine de l’agriculture.

• La cohérence est un beau mais insaisissable concept. Il faut se concentrer sur des cas concrets et voir comment on peut améliorer la cohérence.

• Il serait bon d’apprendre ce que d’autres pays font dans leur recherche d’application de la cohérence.

-Retrouvez les photos

Retrouver les photos de cette troisième table ronde sur le lien FLICKR

Sites intéressants

EU Coherence et Evert Vermeer Stichting

Three-CS-net la plateforme d’évaluation des politiques européennes de coopération.

Retrouvez le programme des autres bable-rondes

Deuxième table-ronde

Première table-ronde


invitation 14 /02/08 (PDF - 226.4 ko)


Présentation de Else Boonstra de EVS (PowerPoint - 168.5 ko)


Présentation de James Mackie de l’ECDPM (PowerPoint - 215.5 ko)


Présentation de Saar Van Hauwermeiren de Oxfam WW (PowerPoint - 588 ko)


Compte rendu 3 TR (FR) (PDF - 961.7 ko)


Compte rendu 3 TR (Nl) (PDF - 956.8 ko)


Résumé du compte rendu 3 TR (Fr) (PDF - 107.1 ko)

format imprimable

| Site réalisé avec SPIP, sous Licence de logiciel libre(GPL), optimisé pour FIREFOX | Administration | Espace membres |