Position sur le bilan de santé de la PAC d’organisations françaises de solidarité internationale.

Bilan de santé : il faut une autre politique agricole commune pour le maintien d’une agriculture durable et solidaire

Position d’organisations françaises de solidarité internationale, d’environnement, d’agriculture et de développement durable : (CFDD, CFSI, Les amis de la terre, GRET, WWF, FNAB, RAD, RAC, 4D, Adéquation, CIVAM, MDRGF, Cohérence)

25 février 2008

Dans sa Communication sur le bilan de santé de la PAC du 20 novembre 2007, la Commission propose des ajustements techniques de la réforme décidée en 2003. Si certaines pistes avancées sont positives, elles ne doivent pas masquer la profonde crise de légitimité que traverse la PAC. Ainsi il est indispensable de jeter dès maintenant les bases d’une PAC plus durable et plus équitable, car elle évoluera désormais dans un contexte géopolitique et stratégique global dont les équilibres restent fragiles.

Les organisations françaises signataires de ce texte souhaitent approfondir et commenter le bilan fait par la Commission, et proposer des pistes d’amélioration qui préfigureraient les évolutions prévisibles. En effet les défis futurs d’une politique européenne dépassent de loin la seule consultation des intérêts agricoles et agroalimentaires : ils englobent les enjeux et les demandes de la société en matière d’alimentation, d’environnement, de changement climatique, et de développement rural.

Téléchargez la version du texte en PDF


Position d’organisations françaises de solidarité internationale, d’environnement, d’agriculture et de développement durable (PDF - 174.2 ko)

format imprimable

| Site réalisé avec SPIP, sous Licence de logiciel libre(GPL), optimisé pour FIREFOX | Administration | Espace membres |