L’agriculture hors de l’OMC ?

Michel Barnier se demande si l’agriculture ne devrait pas être retirée de l’OMC

19/03/2008

« À titre personnel, la question que je me pose est : est-ce que l’OMC est bien le lieu pour discuter des questions liées à l’agriculture et l’alimentation ? », s’est interrogé le ministre français de l’Agriculture Michel Barnier après une réunion avec ses collègues européens.

« De facto, s’il n’y a pas d’accord en mai ou juin » dans les difficiles tractations en cours sur la libéralisation des échanges mondiaux à l’OMC, « il y aura une pause », compte tenu de la proximité des élections aux Etats-Unis cet automne, « et cela veut dire qu’on reprendra peut-être le cycle sous une autre forme » ultérieurement, a-t-il déclaré à Bruxelles. "On peut imaginer qu’il puisse y avoir d’autres lieux spécifiques à l’alimentation et à l’agriculture, compte tenu de la spécificité de ce secteur qui n’est pas assimilable aux machines-outils, aux services" a-t-il ajouté.

Source : Agrapresse

format imprimable

| Site réalisé avec SPIP, sous Licence de logiciel libre(GPL), optimisé pour FIREFOX | Administration | Espace membres |